Non au sacrifice de l’éducation de nos enfants

L’Union Départementale des Elus Socialistes et Républicains (UDESR) des Côtes d’Armor soutient les actions organisées par les syndicats de l’Education Nationale visant à dénoncer les décisions de suppressions de postes récemment prises par l’Inspection Académique.

« A la rentrée scolaire 2012-2013, ce sont, ainsi, 48 postes qui doivent être supprimés dans le premier degré, fragilisant bon nombre d’écoles costarmoricaines ainsi que tous les enfants qui y sont scolarisés », indique Loïc Cauret, président de l’UDESR.

Ce dernier explique que « depuis cinq ans, 80 000 postes d’enseignants ont été supprimés dans le premier et le second degré. Cette politique de restrictions budgétaires aveugles se fait au détriment des conditions de scolarisation et d’apprentissage des élèves, avec des classes qui dépassent bien souvent les 30 élèves ».

« Nous sommes, au contraire, convaincus qu’il est impératif et urgent de redonner à l’Education Nationale les moyens de fonctionner dans de bonnes conditions. Il en va de l’avenir de nos enfants », conclut Loïc Cauret.

L’UDESR appelle ses élus à participer au rassemblement organisé samedi matin à 11 heures, place de la Préfecture à Saint-Brieuc.